Statue de la Liberté

Lady Liberty pour les uns, Miss Liberty pour les autres, la statue de la liberté est incontestablement le plus grand symbole de liberté aux États-Unis. Il s’inscrit également comme l’un des plus grands monuments du monde. Offerte par la France pour sceller une grande histoire d’amitié, « la dame de fer et de cuivre » émerveille les adultes et fait rêver les enfants. Voici l’histoire de ses origines et des symboles qui la composent.

Histoire de la Statue de la Liberté

Rome ne s’est pas bâti en un jour. Eh bien, la statue de la liberté non plus. Ce chef-d’œuvre architectural et contemporain fut le fruit de plusieurs années de travaux, de collaborations soutenues par une envie indéfectible de défendre 2 valeurs essentielles : l’amitié et la liberté.

La naissance d’une idée

L’idée de création de la statue de la liberté a germé dans l’esprit du professeur Edouard de Laboulaye au cours d’une collecte de fonds organisée en 1865 par le quotidien « Le Phare de la Loire ». Comme son nom l’indique, cette colossale statue qui s’appelait à l’époque « La liberté éclairant le monde », était le symbole de la liberté. Elle devait aussi représenter le rapprochement entre les peuples français et américains.

Le début des travaux

Ce n’est qu’en 1871 que le projet de conception de la statue de la liberté fut confié à l’architecte français Auguste Bartholdi. Les travaux de construction ne commencent réellement qu’en 1876.

La fin des travaux

En 1880, Bartholdi appelle l’ingénieur Gustave Eiffel pour l’aider dans les travaux. C’est quatre ans après (1884) que la statue fut achevée. Il faudra attendre 2 années plus tard pour voir le piédestal terminé. La statue est alors présentée à l’ambassadeur des États-Unis en France le 4 juillet de cette année.

Une aventure périlleuse

Pour faciliter son transport jusqu’aux États-Unis, la statue fut démontée en plus de 300 pièces entreposées dans environ 214 caisses au cours d’un voyage long et dangereux pour traverser l’Océan Atlantique. Ce n’est finalement qu’une semaine après la date prévue que la fameuse statue de plus d’une tonne foule le sol américain. Elle fut entreposée sur l’île de Bledloe’s Island située à New-York, plus précisément au sud de Manhattan. Il s’agissait autrefois d’une base militaire. Cette île est plus connue aujourd’hui sous le nom de Liberty Island.

L’inauguration de la statue de la liberté

La statue de la liberté fut inaugurée le 28 octobre 1886 en présence du président américain Glover Cleveland. Avec lui se trouvait le concepteur de la statue Auguste Bartholdi ainsi que plusieurs personnalités de l’époque comme Ferdinand de Lesseps, le constructeur du canal de Panama.

Les symboles de la Statue de la Liberté

Le caractère attrayant de la Statue de la Liberté est également dû aux différents symboles qui la composent.

Les dimensions

Les dimensions de la Statue de la Liberté sont très impressionnantes. Principalement composée d’acier (125 tonnes), on y trouve également du cuivre pour environ 31 tonnes. Elle a un poids total de 225 tonnes, en comptant le piédestal en forme d’étoile sur lequel elle est posée. Debout sur un socle massif de 47 mètres, la statue mesure 46,5 mètres de hauteur. Cet immense ensemble mesure environ 93 mètres de hauteur.

La torche enflammée

Le bras droit orienté vers le ciel, la femme recouverte d’une Stola à la romaine brandit dans sa main une torche enflammée. Cette torche symbolise la lumière et joue un role de guide pour les peuples.

La tablette

Dans la main gauche de la statue se trouve une tablette sur laquelle on peut distinctement lire les inscriptions suivantes en chiffres romains : JULY VI MDCCLXXVI. Il s’agit du 4 Juillet 1776 qui n’est autre que la date de la déclaration de l’indépendance des États-Unis.

Statue Of Liberty
Statue Of Liberty

Les chaînes brisées

Les chaînes brisées qui se trouvent au pied de la statue représentent les chaînes de l’esclavage. Elles symbolisent l’abolition de l’esclavage et la liberté pour tous.

Visage décidé, regard austère, la statue porte une couronne composée de 25 fenêtres, mais également de 7 branches ou épines. Ces branches représentent les 7 mers de la planète (l’Océan Indien, l’Océan Arctique, l’Océan Antarctique, le Pacifique Nord, le Pacifique Sud, l’Atlantique Nord et l’Atlantique Sud). Aussi, il s’agit des 7 continents du monde à savoir L’Amérique du Nord, l’Amérique du Sud, l’Europe, l’Afrique, l’Océanie, l’Asie et l’Antarctique.

Un excellent site touristique

Accueillant des millions de visiteurs chaque année, la statue de la liberté est l’un des monuments les plus visités au monde. Pour y accéder, vous devez prendre le ferry pour effectuer la traversée.

La visite de la statue est gratuite pour tout le monde à condition de limiter votre visite aux Grounds of Liberty. Ceci n’est pas le cas lorsque vous souhaitez visiter l’intérieur de la statue. En effet, pour avoir la chance de gravir les 354 marches qui mènent à la couronne de la statue, il va falloir se munir d’un ticket.

Si vous faites un tour à New-York, visiter la Statue de la Liberté serait un excellent moyen de contempler les résultats d’une grande amitié communiée à de profondes expressions de liberté.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.